La Guérison spirituelle dans la Tradition Kôngo : sa Nature, sa Validité Scientifique, sa Généralisation aux Cultures Africaines et sa Continuation Moderne

UNE ACADEMIE MODERNE DE LA SPIRITUALITE TRADITIONNELLE NEGRO-AFRICAINE

Résumé

La pratique de guérison la plus élevée dans la société traditionnelle Kôngo a toujours impliqué la purification de l’être et / ou l’utilisation des esprits. Cette approche a été jusqu’à présent mal vue comme n’ayant aucun fondement scientifique, c’est-à-dire comme étant une simple superstition. Dans cet article, l’auteur démontre les bases anthropologiques scientifiques de la purification de l’être, expose la validité scientifique de l’existence des esprits et met en évidence les deux principales approches de l’utilisation des esprits dans la guérison divine comme étant l’utilisation de l’eau, des agents à base de plantes et des minéraux ainsi que l’utilisation exclusive de la prière. La méthodologie utilisée dans cet article est basée sur l’utilisation du schéma facto-déductif pour formuler l’argument cosmologique kémétique et l’utilisation pré-suppositionnelle de la théologie naturelle systématique ainsi énoncée pour prouver la nature scientifique et la validité des divers aspects de la culture Kôngo. La démonstration ainsi faite s’est avérée susceptible d’être généralisée mutatis mutandis pour couvrir toute société traditionnelle africaine. Enfin, l’auteur donne un aperçu de la continuation moderne de la pratique de guérison spirituelle traditionnelle africaine.

Pour lire le texte intégral (en anglais), utilisez le lien suivant : https://scholarsmepub.com/wp-content/uploads/2017/09/SJHSS-28653-661.pdf

Cet article a été élargie en un livre intitulé « Les Bases scientifiques de la guérison spirituelle ». Ce livre est disponible chez http://www.amazon.com.

SpainFrench